0

Compléments alimentaires, Gélules ou comprimés ?

Faut-il choisir gélules ou comprimés lorsque l’on choisit des compléments alimentaires ?

Les comprimés

Selon la pharmacopée européenne, les comprimés ou tablettes non enrobés doivent se désagréger en moins de 15 minutes. Pour les comprimés enrobés, le temps de désagrégation dépend de la nature de l’enrobage qui peut être constitué de substances diverses (résines, gommes, sucres, colorants…). Les enrobages permettent aussi de mieux les avaler. En fonction du type d’enrobage, on distingue :

Type de compriméEnrobageTemps de désagrégation
PelliculéFilm polymère très mince30 minutes
FilméEnrobage plus épais, souvent coloré60 minutes
DragéeA base de sucre60 minutes

Indépendamment les comprimés peuvent être à déliter sous la langue (temps assez long du passage de l’actif dans l’estomac), à sucer (temps plus court), à avaler (le temps de désagrégation dépend alors de sa dureté).

Les capsules

Les capsules (gélules ou capsules molles) sont fabriquées à base de gélatine le plus souvent d’origine bovine. La gélule a l’avantage qu’elle peut être coupée en deux et dans ce cas on peut récupérer que la poudre active à l’intérieur. L’avantage de la gélule est sa décomposition rapide dans l’estomac.

En général, les gélules ont un temps de désagrégation  inférieur  ou égal à 30 minutes, excepté pour les capsules à libération modifiée. Plus la gélule est prise avec une grande quantité d’eau et plus sa décomposition sera rapide. Attention, il faut superposer à ces caractéristiques de dissolution le temps de vidange gastrique qui varie de quelques minutes à plus d?une heure suivant une absorption à jeun avec de l?eau sucrée ou en début de repas avec une consommation de pâtes ou riz par exemple. Certaines matières premières peuvent aider à la désagrégation, notamment les désintégrants tel que les amidons. 

Pas vraiment de différence

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas de différence flagrante sur le temps de désagrégation, celui-ci dépend de l’enrobage pour les comprimés mais aussi du moment de la prise et des aliments l’accompagnant. 

Prenons l’exemple des BCAA, ils peuvent être présentés sous forme de poudre (BCAA XPRESS, Vegan BCAA..), sous forme de gélules ou comprimés. Si vous désirez prendre massivement des BCAA, alors le choix de poudre reste le plus judicieux, le plus simple de prise et aussi le plus économique. Mais attention, les BCAA se mélangent et se dissolvent difficilement dans l’eau et la L-leucine est très acide ce qui en fait un complément alimentaire pas très agréable au goût et dur à dissoudre. Heureusement les fabricants de suppléments ont édulcoré les BCAA en poudre. 

Les gélules sont les plus faciles à prendre car elles sont très faciles à avaler, elles n’ont aucun gout. L’inconvénient est qu’il faut en prendre plusieurs pour avoir la bonne dose pre et post-training, exception faite pour certains formats plus importants dits 000, utilisés beaucoup par la marque Olimp (les fameuses Mega Caps). 

Le comprimé semble être  un bon compromis, souvent plus dosé, facile à prendre et très apprécié des sportifs désireux d’éviter les produits à base de gélatine. Certains comprimés sont cependant assez gros et plus difficiles à avaler comme les Amino 9000 d’Olimp qui contiennent 2400 mg d’acides aminés par tablettes. 

Alors poudre, gélules ou comprimés ? A vous de choisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *