0

Et toi, tu pousses combien au développé couché ?

Et toi, tu pousses combien au développé couché ?

C’est la question probablement la plus posée quand 2 pratiquants de musculation se rencontrent et discutent de leur sport. Même un novice peut vous poser cette question.

Comme si le développé couché était la référence pour juger le niveau d’un pratiquant. Il est vrai que ce mouvement a toujours été à la mode. Il contribue au développement du haut du corps. Les « pecs » restent la valeur sûre pour se montrer !

C’est toujours une performance intéressante à connaitre. 

Il y a pourtant 2 autres performances qui sont plus parlantes : le squat et le soulevé de terre.

En effet, beaucoup de monde pratique le développé couché. Ce n’est pas forcément le cas pour les deux mouvements les plus puissants de l’entraînement.

Voilà d’autres questions plus pertinentes à poser à un pratiquant de musculation : Demandez quelle est sa performance au squat. Il est fort possible qu’il en fasse rarement, en invoquant des douleurs aux genoux ou au dos ou les deux.

Parfois même ce mouvement n’est pas fait par peur d’avoir des blessures par la suite. C’est pourtant le mouvement le plus efficace pour les jambes. Quand un pratiquant squate régulièrement et à des performances honorables (>140 kg x 10 reps), vous pouvez considérer que cette personne s’entraîne plutôt sérieusement.

Posez la même question pour le soulevé de terre et là on vous dira qu’il est dangereux pour le dos etc…  

Le soulevé de terre est assez rarement exécuté dans les salles de fitness. C’est un mouvement poly-articulaire éprouvant, mais pourtant très efficace pour le développement musculaire général.  Un pratiquant faisant du deadlift régulièrement et à des performances honorables (>170 kg x 10 reps), vous pouvez considérer que cette personne s’entraîne sérieusement. Le Deadlift est le véritable banc de puissance. C’est un mouvement qui nécessite la puissance et le mental, il est souvent négligé car mal compris.

Les blessures ou les douleurs sont souvent les prétextes pour éviter certains mouvements plus difficiles et éprouvants. Et pourtant, le développé couché peut être tout autant traumatisant pour l’articulation de l’épaule.

Pousser 130 kg au développé couché c’est bien. Mais pousser plus de 200 kg au squat et plus de 250 au soulevé de terre, ça arrache !

Alors maintenant posez les bonnes questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *