0

Le soleil donne !

Il ne nous en faut pas plus pour être heureux. On est en été, il fait beau et les vacances sont là. Même les week-ends on peut en profiter. Le soleil joue vraiment le rôle qu’on attend de lui : il réchauffe tout !

Le soleil et ses effets bénéfiques

Les effets bénéfiques du soleil sont nombreux : le hâle de la peau, la vitamine D, etc. Voici une liste non exhaustive de ce que peut nous apporter le soleil :

Le bien être

Le bien être apporté par la lumière du soleil est majoritairement attribué à la production de neuro-hormones du bien être. Hormones qui ont également pour effet de diminuer l’appétit et les envies de grignoter des aliments trop riches. Parallèlement à cela, on parlera plus souvent de la dépression qui est, au contraire, liée au manque du soleil.

Les rayonnements du soleil et de la chaleur apportée par les infrarouges, libèrent de l’endorphine. Cette dernière procure une relaxation sur les tensions musculaires. De plus, l’équilibre général est apporté par la régulation de notre chronobiologie et l’alternance des cycles veille/sommeil.

Synthétiseur de Vitamine D

Il n’est pas utile de s’exposer des heures sous le soleil, ni même être nu comme un ver. Quelques minutes, surtout les avant-bras, d’exposition au soleil suffisent amplement à synthétiser la Vitamine D. En cas de journées privées de rayons UVB, ce rôle peut être en partie rempli par la nutrition et en particulier par l’apport de poissons gras.

Pour information, la synthèse de la Vitamine D ne fonctionnera pas dans les cas suivants : plus vous êtes bronzé, moins les UV pourront pénétrer la peau. Aucune synthèse non plus si vous allez prendre les rayons artificiels des cabines. Mais également pas non plus en cas d’exposition derrière une vitre.

Booste le système immunitaire et limite l’ostéoporose

C’est encore un effet lié à la synthèse de la Vitamine D qui est à l’origine de ce phénomène. Cette dernière boostée, elle aide le corps à être moins vulnérable aux microbes. Egalement aux infections et inflammations liées à certaines maladies auto-immunes.

Parallèlement à ça, la conséquence de la synthèse de la Vitamine D sur notre capital osseux, permet de réduire le risque d’ostéoporose.

Le soleil soigne la peau…

L’effet anti-inflammatoire dû aux rayons du soleil, est en mesure de pouvoir améliorer des maladies de la peau telle que l’eczéma, le vitiligo et le psoriasis. Inutile d’avertir sur la durée d’une exposition, pas plus de 30 minutes hors créneau 11h/16h. Dans le cas contraire, le soleil pourrait devenir plus votre ennemi que votre allié.

… et nous donne bonne mine

Il est bien évident, et cela va sans dire, que le soleil ne fait pas que soigner notre peau. En effet, le miroir ne nous renvoie pas le même reflet que nous nous contemplions au début de l’hiver ou de l’été. Un teint hâlé, légèrement bruni par le soleil, il n’y a rien de mieux pour nous donner bonne mine.

La pousse de cheveux

Comme pour la peau, les rayons du soleil stimulent l’irrigation de la circulation des vaisseaux sanguins du cuir chevelu. La pousse est ainsi favorisée.

Une oxygénation améliorée

Le soleil n’est pas directement responsable de ce fait. En réalité, plus le soleil brille, plus nous nous déconfinons ! Le logement reste plus longtemps aéré, tout comme nous le sommes également. On fait un maximum de choses à l’extérieur. En résumé, on sort plus, on bouge plus et ces deux effets combinés sont bénéfiques pour notre santé générale.

Fatigue oculaire apaisée

Une lumière naturelle permet à nos yeux de se fatiguer le moins possible, car elle leur demande un minimum d’efforts. De plus, les cellules de la rétine photosensibles appelées bâtonnets oculaires, qui améliorent notre vision, sont naturellement produits grâce à la lumière.

Réduction de la pression artérielle

Une étude publiée en janvier 2014 dans The Journal of Investigative Dermatology 1, émet l’hypothèse que 30 minutes d’exposition par jour aux rayons du soleil, réduirait la pression artérielle. De ce fait, réduirait également le risque de certaines maladies cardiovasculaires. C’est la synthèse de la Vitamine D qui joue un rôle bénéfique sur l’immunité, qui serait mis en avant. Et aussi par la sécrétion d’endorphines aux effets relaxants. Nous avons tous fait le test : se poser 30 minutes au soleil dans un endroit calme ou en terrasse. Cela nous apporte systématiquement du repos et aide à faire baisser la pression.

Les effets néfastes du soleil

On dénombrera moins d’effets néfastes du soleil, que de bénéfiques. Ils ne sont pourtant pas moins importants. Cependant, à première vue, nous verrons qu’ils correspondent quasiment point par point et de manière contradictoire aux effets bénéfiques.

Le vieillissement de la peau

Si le soleil peut soigner certaines pathologies de la peau, à force d’exposition, cette dernière ne réagira pas de la même manière. Elle deviendra plus fine, plus marquée, et laissera plus volontiers apparaître des tâches brunes et des rides ! Nous le verrons de nombreuses fois dans cette partie de l’article, l’exposition au soleil doit se faire de manière modérée. Se protéger du soleil, avec des expositions courtes et régulières. Pour terminer, avec un créneau horaire à éviter : 12h / 16h.

La photosensibilisation

Si vous avez pris certains médicaments, antibiotiques, ou mis des huiles essentielles, gels anti-inflammatoires, crèmes, etc. Alors il est nécessaire de faire attention (et de lire les notices des produits) avant d’aller au soleil. En effet, vous risquez de faire une réaction anormale, dit photosensibilisante. Il en va de même pour les traitements esthétiques, dermatologiques etc. Un avis médical avec certaines recommandations sont parfois indispensables.

Les coups de soleil

Il ne faut que très peu de temps pour se retrouver coloré de jolies tâches rouges. Pas plus de 15 minutes, sans protection, sans bouger, et le tour est joué. Lorsque le temps d’exposition est rallongé, on peut passer d’une brûlure au 1er degré à une du 2nd degré, dès lors que la rougeur s’accompagne d’une cloque.

Inutile de rappeler la nécessité de mettre une crème solaire et de renouveler l’opération toutes les 2 heures (plus si baignade). Ou alors de ne pas rester stoïque si on est à l’extérieur, juste en dessous du soleil. De plus, n’oubliez pas que votre alimentation peut être utile pour protéger votre peau en la préparant au soleil (carottes, œufs, foie de veau, etc. Voire certains compléments alimentaires). Mais également, il est vital de s’hydrater. Un corps mal hydraté, ce sont des cellules qui manquent d’eau et qui sont donc plus enclin à prendre un coup de soleil.

Les coups de chaleur

Après les coups de soleil, il faut faire attention à ce que l’on appelle les coups de chaleur. Appelés aussi tout simplement les insolations. Ces dernières peuvent être évitées tout simplement en évitant une exposition intense ou grâce à une préparation au préalable. Les personnes âgées et les nourrissons, qui sont des personnes à risques, doivent particulièrement être protégées.

Les symptômes peuvent aller d’un simple maux de tête à une perte de connaissance. En passant par de la fièvre, de la diarrhée ou des vomissements. Les sportifs aussi peuvent y être sujets.

Le retour de l’acné

En effet, si le soleil a tendance à sécher les petits boutons des adolescents, il n’est pas rare de voire un double effet, le rebond. Il intervient quelques semaines après avoir été exposé au soleil. Dans ce cas là, l’acné est donc bien soigné, mais sur une courte durée seulement.

Le masque de grossesse

Souvent ciblé par les femmes enceintes, le mélasma est une décoloration de la peau par petites tâches locales. Elles apparaissent au niveau du visage et du cou. Les hommes aussi peuvent être touchés. A savoir, le masque de grossesse peut être provoqué par la prise de la pilule contraceptive, ou tout simplement un traitement hormonal. Même un produit qui irrite la peau peut faire apparaître un mélasma.

Le soleil fragilise les cheveux

Autant le soleil est bénéfique pour la pousse des cheveux, que d’un autre côté, si ces derniers ne sont pas protégés, ils risquent d’être fragilisés.

Un cheveux déshydraté devient sec et cassant. Déjà maltraité avec la pollution tout au long de l’année ou les colorations, l’eau de mer, le chlore et le soleil viennent s’ajouter au risque de l’abîmer.

Les cheveux sont comme nous, pour calmer toute agression extérieure, il est indispensable de bien les hydrater. On peut les nourrir avec des crèmes et masques capillaires. Attention aussi aux pellicules qui peuvent apparaître suite à la modification du PH du cuir chevelu par le soleil. Un shampoing régulateur de sébum et anti-chute fera parfaitement l’affaire.

Les dommages oculaires

Un œil non protégé du soleil et des UV, est un œil qui risque de rencontrer de graves dommages oculaires.

Ainsi, un pourcentage élevé (20%) de cataractes seraient provoquées par l’exposition au soleil, selon l’OMS.

Des ophtalmies, qui sont des brûlures oculaires, ainsi que des kératites, qui sont une inflammation de la cornée, peuvent également survenir suite à une exposition excessive. Attention aussi aux conditions extrêmes telles que les virées à la mer, à la montagne ou le travail à l’extérieur.

L’allergie au soleil

Nous l’avons vu dans un précédent article sur les allergies, le soleil peut devenir un facteur allergisant. Cette allergie, appelée lucite, provoque des éruptions cutanées de petits boutons et des plaques rouges. Les bras, le visage, cou et décolleté sont les parties les plus courantes. Les personnes sensibles, à la peau claire ou peu exposées sont principalement touchées. Les symptômes peuvent durer plusieurs semaines. Une préparation pré exposition avec des compléments alimentaires, peut s’avérer intéressante pour diminuer ces effets. Même si les symptômes ont tendance à régresser avec le temps.

Le risque de cancer de la peau

Vous aimez vous faire grillotter entre midi et 14h, sans crème solaire, à proximité de l’eau, tout au long de la période estivale ?. Alors à terme, vous avez de grandes chances de vous mettre en danger.

Il ne faut pas prendre à la légère les coups de soleil pour les enfants avant 15 ans. Ils sont autant un facteur à risque de cancer de la peau que les adultes. Chez les personnes entre 30 et 40 ans, on peut voire apparaître des carcinomes cutanés ou plus rarement, des mélanomes. Ces dernières sont des lésions plus graves et cancérigènes.

Une vérification des grains de beauté chez un dermatologue, dès qu’on a une peau claire, est recommandée régulièrement.

Se préparer au soleil

On ne parle pas de rester cloîtré à la maison dès qu’il y a un rayon de soleil, mais tout simplement d’éviter des expositions trop intenses. Et ainsi d’éviter les coups de soleil. Une multitude d’accessoires sont à notre portée: chapeaux ou casquettes, lunettes et habits anti UV, crèmes solaires, etc… Une exposition de courte durée, même régulière, reste la plus sage des recommandations dans ce cas.

Ces précautions sont à prendre à tout âge, et il est préférable de ne pas agresser votre peau le reste de l’année. Antioxydants, vitamines et un apport quotidien régulier d’eau sont indispensables pour protéger au mieux votre peau.

Pour information, le soleil qui apporte de la Vitamine D à l’organisme, jouerait un rôle dans certaines formes de Covid-19. D’après une étude encore en cours d’évaluation. En effet, des patients carencés en Vitamine D seraient plus enclin à développer des formes graves de la Covid-9. Le constat est mis en avant par une étude tirée du site MedRxiv, faite sur des analyses de malades du monde entier.

D’après un communiqué de l’Académie Nationale de Médecine, l’explication serait que la vitamine D empêche le système immunitaire de réagir de manière trop excessive : “Elle joue un rôle dans la régulation et la suppression de la réponse inflammatoire cytokinique à l’origine du syndrome de détresse respiratoire aigu qui caractérise les formes sévères et souvent létales de Covid-19 – Une corrélation significative entre de faibles taux sériques de vitamine D et la mortalité par Covid-19 a été montrée”. On peut donc émettre la supposition qu’un niveau suffisant de vitamine D permet de se protéger des complications grave de la Covid-19.

Vous l’aurez compris, le soleil est notre bienfaiteur. Cependant, comme beaucoup de bonnes choses, il est important de ne pas en abuser. Vous avez à présent les données pour profiter de votre été, sous le soleil et en toute sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *