0

La calvitie c’est le top !

calvitie

La calvitie c’est le top ? Certes ce titre est surprenant et il a servi d’appât pour vous faire cliquer sur cet article, mais nous allons quand même essayer de comprendre pourquoi la calvitie ne doit plus être vécue comme un châtiment. Après tout ce n’est peut-être pas si mal de devenir chauve.

La perte de cheveux est un phénomène qui existe depuis toujours mais la calvitie peut générer des complexes et se faire se sentir dévalorisé. Il faut dire que dans une société ou le paraître compte, arborer la coupe de Michel Blanc nous rappelle qu’on ne peut pas miser tout sur le physique. Quelles sont les différentes calvities ainsi que leur cause ? Comment mieux gérer sa perte de cheveux ?

Les différentes calvities

Il existe différents types de calvitie. En effet, certaines chutes de cheveux sont liées au stress, à une accumulation de fatigue, à une mauvaise hygiène de vie, une alimentation pauvre en micronutriments, à des produits cosmétiques agressifs etc… toutes ces causes qui vous font perdre les tifs restent remédiables. Il suffit d’en prendre conscience et d’améliorer votre qualité de vie.

Cependant, la calvitie la plus injuste et celle que nos ancêtres nous ont légué, et franchement, on aurait préféré hérité de la fortune de Jeff Bezos plutôt que de sa coiffure…  Il s’agit de l’alopécie androgénique.  

L’alopécie androgénique, la calvitie inévitable

La calvitie qui sera causée par l’alopécie androgénique est le résultat de facteurs génétiques et hormonaux. Elle touche un quart de la population masculine à partir de 30 ans, qui voit une chute des cheveux s’accélérer.

Le facteur hormonal qui fait tomber les cheveux est causé par la Testostérone et la Dihydrotestostérone.

La testostérone est l’hormone masculine par référence, elle circule librement dans le sang. La testo comme on la surnomme est secrétée principalement par les testicules ainsi qu’à moindre quantité, par les glandes surrénales. Quant à la Dihydrotestostérone ou DHT, c’est une hormone androgène bien plus virilisante que la testostérone, grâce à son affinité avec les récepteurs androgènes. La Dihydrotestostérone va stimuler chez l’homme le développement et le maintien des caractères masculins.

Le mécanisme de l’alopécie androgénique

C’est bien beau tout ça mais comment fait-on pour devenir chauve avec ça ? C’est simple, la testostérone va être convertie en DHT sous l’influence de la 5-Alpha-Reductase. La 5-Alpha-Reductase est une enzyme qui est formée dans la prostate, les testicules, la glande surrénale ainsi que… dans les follicules capillaires. Cette enzyme permet aux hormones mâles une pénétration et une action de la DHT sur les follicules pileux, ce qui va raccourcir progressivement la phase de croissance du cheveu et l’affiner. Ce processus enzymatique va donc enclencher la diminution progressive du nombre de cheveux. Son activité est stimulée par des gènes, d’où le facteur génétique de la calvitie.

Calvitie = un max de testostérone ?

Nous les chauves (je le suis presque j’avoue…) on aime bien s’en sortir en invoquant le rapport en notre calvitie et un taux élevé de testostérone, ce qui nous propulse au rang suprême de mâle alpha. Mais ce n’est pas tout à fait vrai. Effectivement ce n’est pas obligatoirement un signe d’un surplus de production d’hormone mâle, mais plutôt un dérèglement du récepteur. Cependant, il y a malgré tout une relation, car plus la production de testostérone est en augmentation et plus la production de DHT augmente. Certains culturistes prompts à l’alopécie en sont la preuve vivante, en s’injectant de la testostérone, ils s’accélèrent l’apparition de leur calvitie programmée.

Comment lutter contre la calvitie ?

Pour les pertes de cheveux imputées à une mauvaise hygiène de vie ou à un stress, la première chose à faire et d’améliorer son quotidien. Pour l’alopécie androgénique, là c’est plus compliqué. La nature a décidé que vous serez chauve mais il y a encore quelques combines pour limiter la casse.

Les médicaments pour ne pas perdre ses cheveux

Pour lutter contre l’alopécie androgénique, un dermatologue peut vous faire une prescription pour le Propecia, le Finasteride ou alors du Minoxidil (lotion capillaire).  Ces traitements ont une réelle efficacité pour freiner voire stopper la calvitie. Super non ? Et bien pas tant que ça ! Car en ce qui concerne le Propecia et le Finastéride, des risques d’impuissance, d’infécondité et de troubles sexuels peuvent faire partie des effets secondaires possibles. En ce qui me concerne j’ai refusé ce traitement qui m’avait été proposé à la trentaine, car à quoi bon avoir une crinière de lion si l’on ne peut pas faire rugir sa lionne.

Quels compléments pour garder ses cheveux

L’impact des compléments alimentaires reste léger notamment lorsque cela concerne l’alopécie androgénique, mais ils peuvent s’avérer utiles pour les chutes de cheveux passagères.

Nous vous conseillons certains acides aminés et notamment la Taurine. Les vitamines du groupe B, et prioritairement la vitamine B8 et la vitamine B5. Le fer, le zinc, le magnésium et la vitamine C etc. Tout est bon pour préserver sa toison.

Les shampoings anti-chute et cosmétiques

Le business de la calvitie et de l’antichute des cheveux est en plein boom. Les shampoings pour revitaliser, stimuler et densifier ne feront pas vraiment repousser vos cheveux, mais ralentiront leur chute. Il y a en général un assez bon retour sur les forums de discussions à propos du Nizoral 1% (plus disponible en France) ou d’autres formules pour la peau et les cheveux contenant du Ketoconazole.

La greffe de cheveux

La chirurgie esthétique consistant à la transplantation capillaire, est une solution efficace mais très onéreuse. En effet, il s’agit, d’un prélèvement de cheveux au niveau de la nuque pour les implanter sur le crâne sous anesthésie locale. Les greffons provenant de la nuque ne seraient pas sensibles à l’action de la DHT ce qui en fait la solution la plus efficace.

Vivre avec sa calvitie

La calvitie c’est votre marque de fabrique, c’est votre génétique alors pourquoi ne pas enfin l’assumer ?

Votre calvitie est indépendante de votre volonté, et ce, dans l’immense majorité des cas. Ce qui veut dire que vous n’avez pas d’autres choix que de l’assumer. Quand vous êtes en surpoids ou avez un gros bide, vous avez de quoi avoir les boules car c’est le reflet de votre négligence qui est mis en évidence… Mais quand vous perdez vos tifs c’est le reflet de votre génétique, y a pas grand-chose à faire, à part assumer.

Vous pensez qu’on est plus moches chauves ou avec une calvitie, alors demandez aux filles ce qu’elles pensent de Vin Diesel, Dwayne « The Rock » Johnson, Jason Statham, Sean Connerie, Bruce Willis et j’en oublie. Ce sont des icônes masculines et ils sont chauves. Alors d’accord ce sont des acteurs, ils sont riches etc… Mais c’est quand même leur physique qui attire, alors à votre niveau vous pouvez aussi vous construire un corps d’athlète et prendre du muscle. Il suffit juste de détourner l’intention, par exemple avoir des abdominaux bien marqués peut vite faire oublier votre calvitie.

De plus, pas besoin de passer du temps à se peigner, d’acheter différents shampoings techniques, pas de cheveux dans le bac à douche etc… Alors que certains hommes monopolisent la salle de bains et se pomponnent plus que leur femme, vous, vous n’avez pas ce problème.

En fait la calvitie c’est le top !

Nicolas V. – Quadra-Force

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *