1

Être une femme mince et le rester après 40 ans

femme mince

On connaît tous une femme mince qui mange n’importe quoi et reste mince, c’est agaçant, surtout après 40 ans. Cependant, cela reste des cas exceptionnels. Avec les quelques points mentionnés ci-dessous, vous allez comprendre comment vous pouvez faire un pied de nez aux idées reçues en étant mince, mais aussi en le restant en rentrant dans la quarantaine. Vous verrez surtout que ce n’est pas si difficile.

Manger de manière variée

Voilà le credo des filles minces de tous âges. Légumes, fruits, céréales, viande et laitages… Pour garder la ligne, il est primordial d’opter pour une alimentation variée. Vous voyez cette femme mince, filiforme, en train de dévorer un burger et un soda arrogamment. Mais ne vous méprenez pas : comme dit ci-dessus, elles sont très rares celles qui peuvent se nourrir régulièrement de cette manière sans prendre de poids. Toutes les autres sont contraintes d’adopter une hygiène alimentaire saine, basée toutefois sur la diversité certes, mais aussi le plaisir. Manger de manière variée, c’est donc aussi savoir se faire plaisir avec quelques aliments un peu plus riches et savoureux de temps en temps.

Faire un peu de sport pour rester une femme mince

A tout âge et surtout à partir de la quarantaine, l’entretien de votre corps passe aussi par une activité physique régulière : on ne le répétera jamais assez. Une femme mince de nature a souvent une personnalité dynamique, qui brûle rapidement les calories par rapport à ce qu’elle en consomme. Balade en montagne, nage, course à pieds ou yoga : à vous de choisir le sport qui vous plaît le mieux. Pour avoir de bons résultats, le secret est d’adopter une activité physique qui vous séduit vraiment. Rien de moins motivant que de partir faire du sport en traînant les pieds et ainsi abandonner après quelques séances. Ce qui fonctionne réellement ? La régularité et le plaisir. Vous pouvez aussi soutenir vos efforts en utilisant de bons suppléments comme les protéines en poudre et le TNT Burner.

Apprendre à aimer son corps

Cela paraît bête à dire, cependant, c’est primordial. Il est essentiel, pour être mince, de se réconcilier avec son reflet dans le miroir et de traiter correctement corps. Pourquoi est-ce que ça marche ? Parce qu’en appréciant (davantage) son corps, on peut enfin arrêter de lui infliger des régimes à répétition, ce qui dégrade très souvent l’image que l’on a de soi. Cette attitude fait souffrir notre esprit autant que notre corps. Passer outre les quotas dictés par les modes et regarder son corps avec un peu de bienveillance, c’est indispensable pour se sentir bien et du coup, se faire du bien.

Opter pour la modération 

Pour réussir à mincir et le rester sans aucune frustration, il est important de trouver un juste milieu. Pourquoi se contraindre à boire du bouillon de poireaux 4 jours d’affilés ? rien de pire pour provoquer de vraies frustrations. Pas utile non plus de se lancer dans l’échéance d’un marathon si on est pas une athlète : il ne peut pas y avoir mieux pour tout arrêter du jour au lendemain. Enfin, s’octroyer un biscuit pour se faire plaisir ne signifie pas vider tout le paquet. La modération est donc la clé de la réussite et une véritable vertu.

Les filles qui ont la ligne vous le disent : pas la peine de faire un régime draconien pour être mince. Paradoxal ? Absolument pas ! S’autoriser des plaisirs avec parcimonie est essentiel. Ne pas diaboliser le chocolat ou être en paix avec le beurre, peut en effet écarter de nombreuses frustrations qui entraînent à tous les coups des effets néfastes pour le moral et pour la silhouette. Certaines pathologies de pulsions alimentaires comme l’anorexie ou la boulimie, peuvent avoir des conséquences graves à terme. Le meilleur moyen reste donc de ne rien s’interdire. Tout est une question de modération.

Savoir écouter son corps

Manger quand la faim arrive et savoir s’arrêter quand on est rassasié. C’est une habitude simple que les filles minces appliquent sans même y penser. Prendre du temps et poser sur la table les couverts entre 2 bouchés, faire une pause après avoir fini son assiette et se demander “ai-je encore faim ?” avant de se resservir, aidera à refréner vos réflexes et vous évitera peut être de replonger la cuillère dans votre plat une seconde fois. Vous n’avez pas faim en passant à table ? Il ne faut pas se forcer : faire confiance à ses sensations et attendre le repas suivant. De cette manière, vous aurez la satisfaction de manger ce qui vous fait vraiment plaisir et avec appétit.

On dit oui à la zen attitude 

Quoi de plus dévastateur que le stress pour encourager les réflexes de grignotages et absorber au passage quelques petits kilos. Il est donc important de travailler sur soi-même et sur ses sensations corporelles pour être zen et le rester le plus longtemps possible.

On commence par se détendre et prendre une respiration profonde avant de plonger la main dans un sachet de bonbons. Vous pouvez aussi vous poser une question simple mais pertinente : “pourquoi ai-je envie de manger ?”. Vous vous rendrez certainement compte que le stress favorise des réflexes qui sont souvent très nocifs pour votre silhouette, en tous cas, plus que votre simple gourmandise.

Pour être une femme mince, bannir le grignotage

Notez bien cela : soit la femme mince picore tout au long de la journée mais prend des repas frugaux (pouvant provoquer un risque de déséquilibre nutritionnel), soit elle se contente de 3 vrais repas. Le grignotage est clairement désastreux pour la ligne. Exclure donc les biscuits, les sucreries et chips trop gras et trop sucrés, préférer ainsi une vraie collation en cas de faim. Une boisson style thé, un fruit, un carré de chocolat avec un peu de pain complet, c’est bien plus intéressant pour votre santé et votre silhouette.

Adopter le réflexe soupe

Voici une petite astuce qui n’a l’air de rien, mais qui peut vous permettre de réduire de manière considérable l’apport calorique d’un repas afin de rester une femme mince. Débuter son dîner par un bol de soupe ou bouillon de légumes ou même une petite assiette de légumes verts, permet en effet de caler la faim de manière durable. Le résultat est immédiat : la faim est moindre pour le reste du repas et donc, on mange moins. Les filles qui ont une belle ligne et qui ont un véritable attrait pour les légumes verts, font cela sans même y penser.

Il faut arrêter de penser kilos

Un mot d’ordre pour rester mince et ne pas penser aux régimes : le lâcher prise. Vous culpabilisez car vous avec fait un excès la veille ? Il faut faire confiance à votre corps : vous régulerez tout naturellement cet écart. Stop à la pesée quotidienne au lever ou de compter vos calories à chaque repas. A part vous prendre la tête, vous n’obtiendrez rien de mieux. Appréciez-vous, souriez à la vie : une autre idée facile à piquer aux filles minces. Et ça fonctionne.

Pour conclure : Certaines filles minces appliquent des habitudes alimentaires strictes, mais pas toujours. La majorité du temps elles évitent le surpoids de manière naturelle, avec des réflexes simples et à la portée de toutes. Des automatismes exécutés les préservant du surpoids ! Vous aussi devenez cette fille mince, comme si de rien, en toute simplicité. Celle qui peut faire grincer des dents les copines de 40 ans qui se gavent de contraintes alimentaires et régimes drastiques !

A lire : Améliorer son physique, 3 évidences

Alexandra F. – Quadra-Force

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *